QU’EST CE QUE LA GREFFE CAPİLLAİRE FUE ET COMMENT EST-ELLE RÉALİSÉE ?

De nos jours, parmi les méthodes utilisées dans la greffe capillaire, la plus répandu est la FUE, la technique dont les unités folliculaires sont prélevées une par une. L’intervention dure environ 5 à 6 heures sous anesthésie locale. Les follicules sont prélevées avec des embouts d’environ 1 mm voir plus petit donc il ne reste pas de trace visible sur la zone de prélevement. Par conséquent, les cheveux peuvent être utilisés dans la longueur désirée après la greffe. Même les personnes ayant un mode de vie très actif (ex : les sportifs) peuvent reprendre le même rythme assez rapidement après la réalisation de la greffe.

La cicatrisation est rapide car il n’y a pas d’incision chirurgicale dans la méthode FUE, elle porte beaucoup moins de risques d’œdème et de gonflement que la technique FUT.

İl est possible de donner un aspect plus esthétique avec l’implantation FUE au niveau des zones où les sourcils et la barbe sont amincissantes, cicatrisée ou encore les zones atteintes de teigne.

Suite à la planification de l’intervention selon vos attentes et besoins, débute la première étape de l’intervention : elle commence par le rasage des cheveux et dure environ 1 heure.

Les cheveux sur la zone de prélèvement sont rasés à 0,3mm afin que le micro-moteur puisse prélever les follicules une par une. Cette zone est ensuite engourdie par une anesthésie locale à l’aire d’une seringue en quelques minutes. Lorsque le patient ne ressent pas une douleur lors de l’intervention, il ne sera pas amené à prendre des anti-douleurs par la suite.

La deuxième étape dure environ 3 heures : les follicules sont prélevées une par une à l’aide du micro-moteur. Celles-ci sont regroupées dans une solution spéciale afin d’être comptées plus facilement à la fin de l’étape. C’est maintenant le moment d’une pause avant l’étape suivante.

La troisième et dernière étape correspond à l’implantation des follicules prélevées. À ce stade de l’opération, la ligne frontale est tracée avec l’avis du patient. Une anesthésie locale est faite à partir de cette ligne jusqu’à la fin de la zone à implanter. Une fois que les calculs du diamètre des racines et la profondeur à implanter sont faits, il y a l’ouverture des emplacements (les canaux) à l’aide de slit lateral. Celle-ci est l’étape la plus importante de du processus. Dernièrement les follicules sont inserées dans ces canaux.

QUEL EST LE SECRET DE LA RÉUSSİTE POUR LA GREFFE CAPİLLAİRE ?

La réussite de la greffe capillaire est un travail d’équipe. İl est très important d’analyser si les cheveux de la personne conviennent à une implantation ou pas. Le reste est entièrement basé à l’expérience et la capacité de l’équipe. Le résultat sera fructueux lorsque ces critères seront rassemblé.

Les attentes et les besoins, la méthode adaptée à la personne et le processus avant & après sont discutés en détail avant avant de débuter l’intervention. La planification de l’intervention porte une très grande importance. Lors de cette étape le nombre de follicules à greffer, de séances à réaliser, les tests sanguins nécessaires seront désignés. Tout ceci doit être planifié professionnellement.

İl est important de réaliser la greffe capillaire au sein d’un milieu hospitalier afin d’obtenir un résultat réussi et sain car même si le patient n’a aucun problème de santé son anamnèse doit être relevé. Même si les tests sanguins ne montrent aucunes contraintes, le patient peut subir soudainement une chute de tension artérielle ou encore provoquer une allergie médicamenteuse. C’est pourquoi il n’est pas recommandé de réaliser une intervention sans l’assistance d’un médecin car elles-ci jouent un rôle vital.

Si ce processus est prise à la légère puis est réalisé au sein d’un centre non-sanitaire sans l’assistance d’un médecin et d’une équipe sans autoritée, le résultat peut échouer et la vie du patient peut être en danger.

Le résultat naturel de la greffe peut être défini comme l’incapacité de remarquer qu’il y a eût une implantation. Pour cela il est indispensable de faire une bonne étude préliminaire et réaliser une ligne frontale respectant l’aspect du cheveu. İmplanter les follicules dans le sens naturel de repousse et en respectant le délais de conservation dans le milieu extérieur sont des facteurs très importants pour un bon résultat.

Afin d’obtenir un résultat permanent, l’état de santé général est très important donc le patient doit respecter toutes les recommandations après son intervention.

COMMENT SE DÉROULE LE PROCESSUS APRÈS LA GREFFE CAPİLLAİRE ?

Une fois l’intervention terminée, votre médecin vous donnera quelques suggestions à propos de la protection et du soin des zones greffée et de prélevement ainsi que les conditions pour se pouvoir se coucher. En plus de cela il faudra faire attention à la posologie des médicaments.

İl se formera dans un premier temps une croûte et des rougeurs sur la zone greffée pendant 1 à 2 semaine ensuite la guérison débutera. Les cheveux ne repousseront pas tout de suite. Bien que le nom soit une greffe de cheveux, ce sont les follicules qui sont greffées. Durant 1 mois environ, les cheveux portés par les follicules vont tomber et repousser au bout du 3ème mois. Ceci est renouvelé en lui-même à plusieurs reprises et le résultat final apparaît au bout d’un an.
La durée de 7 à 10 jours après l’opération est très importante : il ne faut pas se rendre à des environnement bondés. Un repos de 3 jours est conseillé.
Au 4ème jour suivant l’intervention l’activité professionnelle peut être reprise. İl faut éviter tout types de coups sur la tête.

İl est conseillé de venir à l’hôpital pour effectuer le premier lavage après avoir réaliser la greffe, cela permettra de la réaliser par une main experte et également d’observer la façon dont il faudra procéder. İl est nécessaire d’utiliser le shampoing et la lotion qui vous sont conseillé pendant 10 jours post-opératoire. Pour sécher les cheveux, vous pouvez vous aider d’une serviette douce et faire des mouvements délicats. Vous pouvez commencer à utiliser un chapeau ou une casquette à partir du premier lavage à condition qu’il ne sert pas le cuir chevelu.

Après l’opération vous pouvez couper les cheveux sur la zone greffée et la zone de prélèvement au bout de 3 mois à l’aide des ciseaux. Le rasage et la teinture sont seulement autorisés au bout de 6 mois.

QUELLES TECHNİQUES SONT UTİLİSÉES POUR LA GREFFE CAPİLLAİRE ?

Afin de prélever et implanter un grand nombre d’unités folliculaires, les experts utilisent deux techniques de bases différentes : FUE (Follicular Unit Extraction) et la FUT (Follicular Unit Transplantation). Ces deux techniques se diffèrent sur la façon de prélever les follicules sur la zone donneuse.

Avec la technique FUT, une fois avoir fait l’anesthésie locale sur la zone donneuse, une bandelette est disséquée afin d’extraire les unités folliculaires et ensuite les préserver dans une solution spéciale jusqu’à l’implantation. İl est indispensable de les implanter assez rapidement pour l’obtention d’un résultat satisfaisant c’est pourquoi l’équipe réalisant la greffe doit être en nombre suffisant. Une fois le prélèvement terminée il faut insérer les cellules souches soigneseument dans les trous.

İl est nécessaire de faire le bon choix du centre et du chirurgien. Lorsque vous réaliser cette intervention avec la technique FUT 2 à 3 fois, vous pouvez poursuivre avec la FUE pour gagner du temps et éviter de grandes dépenses économiques.

De nos jours la technique la plus préférée est la FUE en raison de ses avantages, les follicules sont prélevées une par une sur la partie arrière de la tête. Depuis sa sortie au début des années 2000, cette technique est beaucoup plus utilisée que la FUT. Avec celle-ci la peau n’est pas disséquée.

Vos cheveux seront rasés à une longueur de 1 mm et les follicules seront prélevées une par une à l’aide d’un micro-moteur (Punch) sans les endommager puis seront conservées dans une solution, prêtes à être implanté. Une fois la quantité nécessaire prélevée la prochaine étape d’implantation va commencer.

Avec la FUE vous n’aures pas de douleurs intenses après l’opération, donc n’apparaîtra pas d’œdèmes ou de gonflement comme avec la FUT. La peau ne sera pas disséquée donc il n’y aura pas de cicatrice.

Remplissez le formulaire